Ressources Naturelles

Il n'y a actuellement aucun contenu classé avec ce terme.

La stratégie 2020 est une initiative conjointe du Ministère de l'Enseignement Supérieur, Universitaire et Recherche Scientifique (MINESURS) et Ministère de l'Environnement Conservation de la Nature et Tourisme (MECNT) qui vise à relancer la formation universitaire et technique en Gestion des Ressources Naturelles Renouvelables (GRNR) en République Démocratique du Congo. Huit mettre en oeuvre cette expérience pilote en matière de réforme Licence-Master-Doctorat (processus de Bologne). La Stratégie 2020 permet ainsi, au MINESURS, de mettre en place des nouvelles filières pour former des engénieurs et des techniciens en GRNR. Le MECNT et les autres acteurs du secteur vert bénéficieront, quant à eux, d'une pépinière de jeunes talents formés pour la gestion de la biodiversité unique que possède la RDC. 

Avec l'appui de la Coopération technique allemande, à travers son programme de maintien de la Biodiversité et Gestion durable des Forêts (PBF), la Stratégie 2020 a, depuis l'année académique 2012-2013, soutenu l'arrimage au LMD à travers la filière de Gestion de Ressources Naturelles Renouvelables au sein de :  

Institutions Parcours organisés : 

3 Universités 

  • UNIKIN
  • UNILU
  • UNIKIS

Lecence recherche en Aménagement des écosystèmes

Master Recherche en Aménagement/Conservation de la Biodiversité. 

3 Instituts Supérieurs d'études Agronomiques (ISEA) 

  • Tshela 
  • Bengamisa
  • Mondongo 
  • Kimwenza 

Licence Pro en Aménagement des écosystèmes 

Master Pro en Agroforesterie 

Une institution est encore en gestation 

L'appui de la Stratégie 2020 s'articule autour des 4 piliers fondamentaux de l'arrimage au LMD à avoir : 

  • La réforme des programmes
  • La modernisation des équivalents 
  • Le renforcement des capacités 
  • la reforme structurelle et juridique.  

ADMINISTRATION DE LA FACULTE DE GESTION DES RESSOURCES NATURELLES RENOUVELABLES 

  1. Doyen de la Faculté : 
  2. Vice Doyen chargé de l'Enseignement : Pr MUKANDAMA NDOLANDOLA 
  3. Vice Doyen chargé de la Recherche : Dr EBUY ALIPADE 
  4. Secrétaire Académique Facultaire : CT IBANDA NKOSI

CHEF DE DEPARTEMENT 

  • ​Département d'Agronomie Générale : Dr MBAYU MPANYA 
  • Département d'Aménagement des Ecosystème Forestiers : CT KANYAMA TABU

SECRETAIRE DE DEPARTEMENT 

  • ​Département d'Agronomie Générale : Secrétaire chargé de l'Enseignement et de la Recherche : CT TUTU TSEMEMBA  
  • Département d'Aménagement des Ecosystème Forestiers : Secrétaire chargé de l'Enseignement et de la Recherche : CT KAHINDO MALIRO  

La formation des agronomes 

Première Graduat Agronomie

 

               INTITULES DES COURS

        Nombre d'heures

Théorie

Pratique

TOTAL

1

La Physique Générale

60

45

105

2

Les Mathématiques

90

45

135

3

L'Anglais

30

-

30

4

La Biologie Générale, Botanique et Zoologie

60

45

105

5

La Chimie Générale, la Chimie Minérale et la Chimie Organique

60

45

105

6

La Climatologie

30

15

45

7

La Géologie, la Géomorphologie et la Minéralogie

45

15

60

8

L'Education à la Citoyenneté

30

-

30

9

L'informatique I

15

15

30

10

La Logique, L'Expression Orale et Ecrite

30

15

45

11

L'Ecologie Générale

15

15

30

12

Les Techniques de Laboratoire

15

15

30

 

                                    TOTAL

450

450

720

 

  [ Accueil ] [ Précédent G2]

Débouchés Professionnels

Pour les ingénieurs agronomes, les débouchés sont nombreux aussi bien en termes de secteurs d'activité que de fonctions occupées. L'agriculture, les industries agricoles et alimentaires, la forêt et le bois, l'environnement, l'horticulture et le paysage, mais aussi la cosmétique sont des employeurs de choix. Mais d’autres types d’entreprises, comme les banques et assurances, peuvent aussi être intéressés par ces compétences afin, par exemple, de conseiller leurs clients dans les secteurs de l’agronomie.

La plupart des ingénieurs agronomes se dirigent vers la recherche et développement, les métiers des bureaux d’études et la gestion de projet. Suivent ensuite les domaines de la production et du conseil agricole, de la production industrielle, des achats, de l’approvisionnement et la logistique,et enfin de l’administration/direction/gérance.

Dans un secteur confronté aux enjeux du développement durable, de la gestion des espaces ruraux et de la santé publique, les ingénieurs agronomes, qui font le lien entre la science et la pratique agricole, ont un rôle important à jouer. Résultat : les perspectives d’emploi pour les jeunes diplômés sont plutôt bonnes.

>>> Découvrez encore plus des débouchés 

 

Back to Top