ACTIVITES DU MINISTRE DE L'ESU A KISANGANI

Le Ministre de l’Enseignement Supérieur et Universitaire à Kisangani pour l’ouverture solennelle de l’année académique 2016-2017 en RDC.

C’est le jeudi 13 octobre 2016 que le Ministre Théophile MBEMBA est arrivé à Kisangani. Plusieurs chefs d’établissements de l’enseignement supérieur et universitaire avec à leur tête le recteur de l’université de Kisangani Professeur Faustin TOENGAHO président de Chefs d’établissement de la Province Orientale démembrée ont réservé un accueil délirant au Ministre de tutelle. Après les salutations au bas de la passerelle, le Professeur Théophile MBEMBA FUNDU a eu droit à un bain de foule constitué notamment des membres des corps académiques, scientifiques, administratifs ainsi que des étudiants des institutions de l’Enseignement Supérieur et Universitaire. Abordé par la presse, le Ministre déclare que l’objet de sa mission à Kisangani consiste à donner le coup d’envoi de la rentrée académique 2016-2017 pour l’ensemble des universités et institutions supérieurs en RDC. Concernant le conflit persistant entre les étudiants de l’UNIKIS et l’IFA YANGAMBI, tout en promettant de rencontrer les deux parties, le Professeur Théophile MBEMBA de l’aéroport a lancé un appel au calme et surtout à la cohabitation pacifique.

L’IFA YANGAMBI ET L’UNIKIS décident d’enterrer la hache de guerre : Fuit de la médiation du Ministre de tutelle.

L’Institut Facultaire Agronomique de Yangambi et l’Université de Kisangani ont finalement accepté de fumer le calumet de la paix. C’est grâce à la sagesse et l’implication totale du Ministre de l’Enseignement supérieur et universitaire le Professeur Théophile MBEMBA FUNDU, lors de son récent séjour à Kisangani. Cette rencontre de réconciliation tenue dans la soirée du samedi 15 Octobre 2016 à la Sotexki, Société Textile de Kisangani a réuni les coordinations des étudiants de deux institutions d’enseignement supérieur et universitaire ainsi que leurs comités de gestion. La cohabitation pacifique entre les deux communautés universitaires est plus importante, martèle Théophile MBEMBA qui, avant cette rencontre a reçu chaque composante afin de mieux comprendre le problème à la base de ce conflit qui a duré environ 3 mois. Tout en reconnaissant qu’il y a eu malentendu, les deux institutions souhaitent que ces genres de situation ne se reproduisent plus jamais. La paix a un prix à payer. Plusieurs résolutions ont été prises en vue du retour d’une paix durable, entre autres, l’ouverture d’une autre voie qui mène à l’IFA, ce n’est ne pas pour créer un faussé entre les deux institutions mais pour prévenir ce type de conflit, a précisé le Ministre. La reprise des cours à la Faculté de médecine et de pharmacie non fréquenté depuis les récents événements, la remise à l’état du home des étudiants de l’IFA incendié.

La camaraderie, la convivialité, la quiétude, doivent régnées de nouveau entre les deux communautés universitaires. C’est le vœu de deux coordinations des étudiants. Séance tenante, au nom du Gouvernement Congolais, le Ministre Théophile MBEMBA a remis une enveloppe aux étudiants victime en guise d’assistance. Pour ceux qui ne le savent pas, c’est le 9 et 10 juillet dernier que la situation a dégénérée entre les étudiants de l’Institut Facultaire agronomique de Yangambi et ceux de la Faculté de médecine et pharmacie de l’Université de Kisangani causant ainsi de dégâts énormes de part et d’autre.

A l’issu de ces têtes à têtes entre les deux Communautés sous la haute direction du Ministre de tutelle, le Recteur de l’Unikis et de l’IFA ont réagi à ces termes : Cliquez ici

La mise en œuvre de la réforme pour un enseignement de qualité. Le Ministre de tutelle y tient.

C’était au cours de la table ronde tenu le dimanche 16 Octobre 2016 avec les Chefs d’établissements de l’enseignement supérieur et universitaire et leurs membres de Comités de Gestion à la Faculté des Sciences que le Ministre de tutelle a déclaré que l’année académique 2016-2017 doit être de l’excellence, de la bonne gouvernance et de la pertinence des enseignements, en vue de l’amélioration de la qualité de l’enseignement. Il a été question au cours de cette rencontre de réfléchir sur les mesures d’application à prendre par rapport à l’ordonnance présidentielle organisant l’Enseignement Supérieur et Universitaire ainsi que de l’Instruction 018. Selon la directrice du cabinet adjoint du Ministre, les directives contenues dans la 018 n’annulent pas les précédentes dispositions pertinentes de l’instruction 017 qui sont conforme aux dispositions légales. Au terme de sa mission de trois jours à Kisangani le Professeur Théophile MBEMBA s’est dit satisfait. Et le Ministre de saluer le dynamisme du Pr Faustin TOENGAHO, Président de la Conférence des Chefs d’établissement de la Province Orientale démembrée pour l’organisation avec succès de la cérémonie de l’ouverture solennelle de l’année académique 2016-2017.

L’UNIKIS compte parmi les établissements qui observent les instructions académiques, a reconnu le Ministre de tutelle. Avant de visiter le géant bâtiment en construction par l’Union-Européenne à la Faculté de Sciences. C’est le président de la conférence de Chefs d’établissement Professeur Faustin TOENGHO qui accompagne Théophile MBEMBA à l’aéroport international de Bangboka pour prendre son avion pour Kinshasa, la Capitale Congolaise.

Pour voir l'album des photos, Cliquez ici