CONTRAT DE PERFORMANCE

L’Université de Kisangani signe le Contrat de Performance avec le Gouvernement Congolais.

A l’occasion du lancement, le mercredi 03 mai 2017 à Kisangani, du Projet d’Education pour la Qualité et la Pertinence des Enseignements aux niveaux Secondaire et Universitaire (PEQPESU) financé par la banque mondiale, Steve MBIKAYI MABULUKI, Ministre de l’Enseignement Supérieure et Universitaire, signe, au nom du Gouvernement, le Contrat De Performance (CDP) avec l’Université de Kisangani. Ce contrat concerne spécifiquement la Faculté de Sciences. 

Ce projet s’inscrit dans le processus de la mise en œuvre par le gouvernement de la République Démocratique du Congo (RDC) de sa volonté de l’amélioration du système éducatif congolais. Dans son mot introductif, le Recteur de l’Université de Kisangani exprime sa satisfaction de voir son Université être la première à signer le Contrat de Performance et aussi d’avoir l’honneur de recevoir le Ministre de tutelle. Le professeur Faustin TOENGAHO pris l’engagement solennel, au nom de son Université, de tenir les obligations et d’assumer les responsabilités qui reviennent à cette dernière aux termes du contrat. Il précise en outre l’apport du contrat de performance à l’université de Kisangani, notamment l’opportunité de se conformer à la loi-cadre sur l’enseignement qui a levé l’option de l’arrimage au système LMD, la matérialisation de son Plan Stratégique 2016-2020.

Avant de procéder à la signature dudit contrat, le Ministre de l’Enseignement Supérieure et Universitaire présente les objectifs du PEQPESU qui s’articulent autour de l’amélioration de la qualité et de la pertinence des enseignements les rendant professionnalisant. Le Ministre Steve MBIYAYI salue ensuite l’appui inestimable de la Banque Mondiale au secteur de l’éducation, socle du développement d’une nation.

Le contrat de performance de la Faculté des Sciences de l’Université de Kisangani se propose des objectifs que voici :

  • Développer des programmes professionnalisant sous le format LMD et ceux de courte durée répondant aux besoins du marché de l’emploi ;
  • Améliorer l’utilisation des TIC par le renforcement du parc informatique ainsi que par la promotion de l’enseignement et de l’apprentissage avec les TIC.
  • Améliorer les liens avec le monde du travail en renforçant les rapports entre la Faculté des Sciences et le monde du travail et en redynamisant l’encadrement des étudiants en stage professionnels, travaux pratiques et visites d’études dans les entreprises.
  • Améliorer l’efficacité interne à travers la redynamisation de la cellule d’orientation et de guidance des étudiants ainsi que par le renforcement de leur encadrement pédagogique.
  • Améliorer la qualité des enseignements et des apprentissages en rendant opérationnelle la cellule d’Assurance-Qualité de la Faculté des Sciences, en renforçant les capacités des personnels de gestion, des enseignants, des administratifs aux approches innovantes de LMD.

Plusieurs personnalités ont pris part à cette double cérémonie, notamment le Gouverneur de la Province de la Tshopo, les experts de la Banque Mondiale, du Ministère de l’ESU, les Recteurs, Directeurs Généraux ainsi que les membres des comités de gestion des Institutions d’Enseignement Supérieur et Universitaire de la Province de la Tshopo.

Service de communication Rectorat