DISCOURS DU RECTEUR DE L'UNIKIS

DISCOURS DE POLITIQUE GENERALE DU RECTEUR DE L’UNIVERSITE DE KISANGANI A L’OCCASION DE LA CEREMONIE DE COLLATION DES GRADES ACADEMIQUES ET DE CLOTURE DE L’ANNEE ACADEMIQUE 2015-2016, SAMEDI 30 JUILLET 2016
 
 
 
 
 
 
 

Excellence Monsieur le Gouverneur de la Province de la Tshopo ;

  • Honorable Président de l’Assemblée Provinciale de la Province de la Tshopo ;
  • Honorables Députés nationaux et Sénateurs ;
  • Honorables Députés provinciaux ;
  • Messieurs les Membres du Gouvernement Provincial;
  • Mesdames et Messieurs les Membres du Comité Provincial de Sécurité ;
  • Monsieur le Maire de la Ville de Kisangani ;
  • Madame le Chef de Bureau de la MONUSCO/Kisangani ;
  • Mesdames et Messieurs les Chefs d’Etablissements et Membres des Comités de Gestion des Institutions de l’ESU;
  • Mesdames et Messieurs les Directeurs et Représentants des Entreprises publiques et privées, chers partenaires ;
  • Mesdames et Messieurs les Représentants des Organismes de coopération bilatérale et multilatérale ;
  • Madame la Directrice de l’ECOSHTOUR et Messieurs les Doyens des Facultés et Membres des Bureaux Facultaires ;
  • Mesdames et Messieurs les Membres des Corps Académique, Scientifique, Administratif, Technique et Ouvrier ;
  • Distingués Invités ;
  • Camarades Etudiants
                                                                                                                          
« Qui commence bien finit bien ». Nous voici encore réunis dans ce magnifique cadre de l’amphithéâtre de l’Université de Kisangani, pour la double cérémonie de collation des grades académiques et de clôture de l’année académique 2015-2016, à la date prévue par le calendrier académique, en dépit des incidents qui ont failli mettre en péril la cérémonie de ce jour. Aussi, qu’il nous soit permis, de prime abord, de rendre grâce au Seigneur Dieu Tout-Puissant, Bâtisseur de l’Univers visible et invisible, le Maître des temps et des circonstances, pour son soutien multiforme à chacun des membres de notre communauté universitaire, lequel a rendu possible la présente cérémonie.
 
 Le soutien reçu de l’Eternel n’aurait pas produit de fruits sans une terre fertile,  propice à l’action. C’est pourquoi, nous rendons, au nom de toute la communauté universitaire de Kisangani, les hommages les plus déférents à son Excellence Monsieur le Président de la République et Chef de l’Etat, Grand Chancelier des Universités congolaises, Joseph KABILA KABANGE, pour l’environnement de paix qu’il offre aux Congolaises et Congolais et pour son engagement à œuvrer pour la formation de la jeunesse, fer de lance de l’émergence du Congo. 
 
La gratitude de notre Alma mater va également au Gouvernement de la République que dirige avec expertise Son Excellence Monsieur le Premier Ministre Augustin MATATA PONYO, qui a bien voulu faire honneur à notre Université, en y animant une conférence- débat au mois de juin dernier. En effet, le Gouvernement continue à améliorer les conditions de travail et d’études dans notre Université, notamment par la réhabilitation et la modernisation des Cliniques universitaires, dont les équipements sont attendus dans un futur proche.
 
Que le Ministre de tutelle, Son Excellence Théophile MBEMBA FUNDU di LUYINDU, daigne recevoir notre reconnaissance pour la confiance renouvelée à notre modeste personne et celle placée aux membres du Comité de Gestion TOENGAHO 2 ainsi que pour l’encadrement académique, administratif et financier dont l’Université de Kisangani a bénéficié afin d’améliorer sa gouvernance et la qualité de la formation et de la recherche.
Nous ne serions pas complet, si nous n’exprimions pas à Son Excellence Monsieur le Gouverneur de la Province de la Tshopo, l’Honorable Jean ILONGO TOKOLE, et, avec lui, tous les Membres du Comité Provincial de Sécurité, les vifs remerciements pour l’intérêt qu’il accorde aux activités de l’Université et pour l’assistance sécuritaire qui a permis à notre aéronef qu’est l’UNIKIS d’atterrir en douceur ce jour.
 
Pour clore ce chapitre des remerciements, nous nous tournons vers les membres des corps académique, scientifique,  administratif, technique et ouvrier, qui, en vrais ouvriers de la fourmilière, ont donné chacun le meilleur de lui-même afin d’offrir la formation de qualité à la jeunesse. Vous êtes les artisans de cette journée et veuillez recevoir, par notre personne, la reconnaissance du Comité de Gestion et de l’Etat congolais pour le travail abattu durant cette année académique. Nous associons aux corps constitués, les Camarades étudiants qui, pour la grande majorité, ont fait preuve de beaucoup de maturité face aux événements susceptibles de perturber la bonne marche de l’Université. Nous les en félicitons et les exhortons à élever encore plus haut le « Flambeau de l’Orient » par un comportement toujours responsable et réfléchi. En mémoire des membres de notre communauté qui nous ont quitté au courant de cette année académique dont les Professeurs BOKULA, SAILE, les Chefs de Travaux MUNGWAGODI, PANDAJILA, l’Assistant EKILI ainsi que les Administratifs BALEA, OSINGA, ABAYATA, BOKOMBI, BAOFA, MOLEMBU, ELENGA, UCIRCAN, YAYASE, NEMBUNZUNGE et KELEKELE ; nous vous invitons à observer une minute de silence.
 
Excellence, Honorables, Mesdames et Messieurs,
 
Notre adresse de ce jour s’articule autour de deux points traditionnels suivants :
 
  1. Situation générale de l’Université de Kisangani et des réalisations
  2. Perspectives d’avenir.
 
  1. DE LA SITUATION GENERALE DE L’UNIVERSITE DE KISANGANI ET DES REALISATIONS
 
  1. SITUATION GENERALE
 
Le climat général de l’Université de Kisangani durant l’année académique qui s’achève a été globalement paisible, en dépit des événements malheureux qui ont opposé les étudiants de l’Institut Facultaire des sciences Agronomiques de Yangambi à ceux de la Faculté de Médecine et de Pharmacie. S’agissant précisément de ces incidents que nous regrettons et condamnons, ils ont privé de nombreux étudiants, singulièrement ceux de la Faculté de Médecine et Pharmacie, de la passation des examens de la première session alors qu’ils étaient déjà à la troisième journée des examens et a eu de répercussions tant sur le plan académique, familial, relationnel que social.  On a déploré des dégâts matériels et humains importants. Les enquêtes administratives et judiciaires menées tant sur le plan local que national ne manqueront pas d’établir les responsabilités et d’ouvrir la voie à une solution durable aux relations conflictuelles entre les deux communautés estudiantines qui sont pourtant condamnées à vivre ensemble, à développer des synergies nécessaires pour le développement de notre province et du pays  tout  entier. C’est l’occasion pour nous de saluer et de remercier toutes les personnes physiques et morales qui ont eu à livrer des messages de paix et d’appel à la convivialité entre les deux institutions universitaires.
 
Mesdames et Messieurs,
 
L’année académique qui s’achève marque le début d’un nouveau cycle quinquennal à l’Université de Kisangani avec le renouvèlement du Comité de Gestion,  afin de redonner du souffle nouveau à la refondation de notre Alma mater. Pour rompre définitivement avec l’ancienne pratique de navigation à vue dans la gouvernance universitaire et considérant que le premier plan stratégique a pris fin en 2015, un nouveau Plan Stratégique 2016-2020 pour la refondation de l’Université de Kisangani a été élaboré et sera bientôt adopté par le Conseil de l’Université.
 
Les trois axes stratégiques suivants y ont été retenus :
 
Axe stratégique 1 : Amélioration de l’efficacité interne et de la qualité des enseignements et de la recherche
Axe stratégique 2 : Renforcement des plateaux techniques et scientifiques et des supports d’appui à l’enseignement
Axe stratégique 3 : Intégration du monde professionnel dans la formation universitaire
 
L’Université de Kisangani, au cours de l’année académique qui se clôture ce jour, a reçu la visite de plusieurs éminentes personnalités témoignant de l’intérêt que la communauté tant nationale qu’internationale porte à notre Université et de son rayonnement. Il s’agit principalement de la visite de Son Excellence Monsieur MATATA PONYO, Premier Ministre de la RDC et Chef du Gouvernement; de leurs Excellences Messieurs les Ministres de l’Enseignement Supérieur et Universitaire, le Professeur Théophile MBEMBA FUNDU di LUYINDU, de Travaux Publics et des infrastructures, Monsieur Fridolin KASWESHI, du Travail et de la Prévoyance Sociale, le Professeur BAHATI LUKWEBO (aujourd’hui Ministre de l’Economie Nationale) ; de Son  Excellence Monsieur l’Ambassadeur de l’Union Européenne, Monsieur Jean-Michel DUMOND ; du Président de la Commission Electorale Nationale Indépendante, Monsieur Corneille NANGAA YOBELUO et de plusieurs Députés et Sénateurs de la République.
 
Outre les divers contacts en faveur des projets en exécution, ces visites ont eu des retombées sur les plans académique et infrastructurel. Parmi celles-ci, il faut signaler le don de 1000 ouvrages « le Congo émergent » fait par Son Excellence Monsieur le Premier Ministre, dont quelques exemplaires seront remis solennellement en cette cérémonie aux Responsables des entités de notre Université, et la promesse ferme d’équipement pour les Cliniques universitaires.
 
    Excellences, Honorables, Mesdames et Messieurs, Distingués invités, Qu’avons-nous apporté de neuf cette année académique 2015-2016 ?
 
  1. DES REALISATIONS ET DES PROBLEMES
 
  1. Dans le secteur académique et scientifique
 
L’Université de Kisangani a démarré l’année académique avec un effectif potentiel de 9399 étudiants dans ses 8 Facultés et son Ecole Supérieure ; mais seuls 6600 étudiants ont participé à la première session d’examens. Pour cette année académique, l’Université de Kisangani a ouvert un nouveau Département à la Faculté des Sciences : le département de Mathématiques Informatiques, appelé à former des ingénieurs concepteurs de langage informatique. Le Comité de Gestion lance un appel à tous les nouveaux et anciens diplômés du secondaire et tous ceux qui veulent développer leurs compétences en informatique de venir s’inscrire au Secrétariat Général académique.
 
Au cours de cette cérémonie, l’Université de Kisangani déversera sur le marché du travail sa première promotion de licenciés en Langues et Affaires, en Sciences et Techniques Documentaires ainsi qu’en Géologie.
 
L’état de santé de la recherche à l’Université de Kisangani, tant au niveau du personnel académique et scientifique que des étudiants va crescendo, nonobstant le faible nombre de monographies et mémoires de licences déposés et défendus en première session. L’Université de Kisangani a produit durant cette année académique 21 mémoires de D.E.S ou de Spécialisation et 25 Thèses de doctorat ou d’agrégation en Médecine.
 
L’on note également la parution de nouveaux numéros des revues et annales : la Revue Congolaise de Psychologie et de Pédagogie, des Annales de la Faculté des Lettres et Sciences Humaines et la Revue Kisangani Médical. Un véritable boum a été enregistré dans la publication des livres et articles en international par les membres du personnel académique et scientifique. Le système d’émulation mis en place par le Comité de Gestion a certainement produit l’effet escompté. Nous les encourageons et les félicitons pour cet esprit de compétitivité, facteur sacro-saint du rayonnement de tout système d’Enseignement Supérieur et Universitaire et surtout  les invite à veiller au contenu scientifique des ouvrages afin de garantir leurs consultations par les scientifiques du monde entier, cela étant un des critères de cotation des Universités.
En vue de redynamiser les centres de recherche et de favoriser l’éclosion de la recherche innovante en leur sein, le Comité de Gestion a nommé de nouveaux dirigeants au Centre des Recherches Interdisciplinaires pour le Développement et l’Education et à l’Institut de Recherches Sociales Appliquées. 
 
Il y a lieu d’encourager l’initiative de tenue des ateliers et conférences qui ont commencé à reprendre vie dans certaines Facultés et d’appeler celles qui ne l’ont pas fait au cours de cette année académique de leur emboîter le pas.  Nous saluons l’organisation par la Faculté de Médecine et de Pharmacie du Congrès National de Gynécologue, laquelle a été une grande réussite.
                                                        
1.2.2. Dans le secteur administratif
 
La performance de la machine administrative de notre Alma mater est une des grandes préoccupations du Comité de Gestion. Par la Décision rectorale n° 075/R/UNIKIS/2016 du 20 avril 2016, l’Université de Kisangani a été dotée d’un nouvel organigramme opérationnel. Ce dernier est adapté aux besoins réels de l’Institution et, surtout, il se conforme aux dispositions contenues dans le Vade-Mecum. En effet, les innovations et aménagements ci-après ont été apportés :
 
  • deux nouvelles Directions ont été créées : la Direction des Relations Publiques et Communication et celle de l’Intendance ;
  • la Direction des Affaires Sociales a été supprimée et réduite au rang de Division relevant de la Direction des Ressources Humaines ;
  • la Direction du Patrimoine relève désormais du Secrétariat Général Administratif ;
  • la Direction des Services Académiques s’occupera de « l’Enseignement et Recherche » pour le 1er et le 2ème cycle, tandis que celle de la Recherche s’occupera de la « Recherche et Enseignement » pour le 3ème cycle ;
A ce jour, les effectifs de notre personnel en activité se chiffrent à 1.344 agents répartis en catégories de la manière suivante :
  • Personnel Académique et Scientifique (P.A.S) : 498 dont 48 femmes ;
  • Personnel Administratif, Technique et Ouvrier (PATO) : 846 dont 183 femmes.
 
Par ailleurs, les mouvements du personnel intervenus depuis le début de l’année 2016 renseignent que :
 
  • 4 agents dont 2 Docteurs à thèse, 1 Assistante de 1er mandat et 1 membre du personnel administratif, technique et ouvrier ont été recrutés et mis en service comme unités de remplacement ;
  • 17 membres du personnel, dont 05 du corps académique et scientifique sont décédés.
 
La situation des soins médicaux des agents a connu une légère amélioration au cours de cette année. Un effectif de 767 agents a adhéré à la Mutuelle de santé et 42 autres, non encore mécanisés, ont consenti des retenues sur prime locale. Durant l’année académique qui s’achève, 1.038 bons ont été délivrés.
Afin d’améliorer la qualité de la gouvernance des cliniques universitaires et de la prise en charge des malades, l’Université a organisé les états généraux des Cliniques universitaires. Ces assises qui ont connu la participation des experts venus de Kinshasa et de Lubumbashi ont posé les bases de l’organisation administrative, financière et médicale de nos cliniques, afin d’élever son standard au rang qui est le sien d’hôpital national de référence du niveau tertiaire.
 
En matière de logement du personnel, des lettres de demande sont régulièrement enregistrées ; cependant, il se pose toujours un vrai problème de disponibilité. Pour ce faire, le Comité de Gestion, par l’entreprise du Secrétariat Général Administratif, a initié depuis peu, une procédure de sensibilisation des veuves ayant dépassé le délai, dans le but d’obtenir à l’amiable la libération des maisons qu’elles continuent d’occuper. Dans la même lancée, les pensionnaires logés n’occupant pas personnellement les maisons leur attribuées ont été saisis par voie de correspondance, car ces résidences sont destinées non seulement aux agents actifs mais précisément aux agents actifs, réellement en difficulté de logement.
 
Enfin, le projet de poursuivre la construction sur les vieilles fondations se trouvant au Quartier Lumbu-Lumbu à Mangobo (dont certaines sont en voie d’être spoliées) est entrain d’être mis en oeuvre. Des travaux préliminaires y ont déjà été financés et ont consisté à dégager lesdites fondations et à dresser un devis, déjà honoré, pour les travaux d’élévation des murs sur les fondations de 4 appartements. Il sied de signaler que l’équipe de la Direction des Affaires Sociales dépêchée sur les lieux a été menacée de mort par ceux qui ont commencé à les occuper. Je saisis cette occasion pour en appeler à l’implication de tous, autorités administratives et sécuritaires, membres de la communauté universitaire, afin que ces procédures, combien délicates, aboutissent comme souhaité.
 
L’Université de Kisangani compte actuellement 6 résidences estudiantines. Il s’agit des homes Boyoma 1, Boyoma 2, Wagenia, Complexe Elungu et le Village Koli et la résidence Shaumba, qui a été désaffectée temporairement pour abriter les bureaux des professeurs dans le but de renforcer l’encadrement des étudiants.
 
La capacité d’accueil pour le 5 résidences fonctionnelles s’élève à 1.168 pensionnaires. Le registre 2015-2016 des pensionnaires des résidences estudiantines, produit par la Direction des Œuvres estudiantines, révèle la présence d’un nombre important d’étudiants d’autres institutions de l’ESU que l’UNIKIS.
 
S’agissant des activités sportives et culturelles, des efforts ont été fournis par le Comité de Gestion pour la réhabilitation du terrain de football de la FPSE et le début de construction d’un complexe sportif avec cinq terrains (Football, Basketball, Volleyball, Handball et Tennis). Par cette action, décidée de concert avec la représentation estudiantine, nous avons voulu finalement doter l’UNIKIS des infrastructures sportives dignes de son rang. C’est la raison pour laquelle le challenge sportif, auquel nous sommes habitués, n’a pas pu s’organiser cette année académique, sauf quelques rencontres de basketball, de volleyball, de nzango (par les filles). Par ailleurs, en vue de réunir les moyens suffisants pour venir à bout de ces travaux, le Comité de Gestion s’est lancé dans la recherche de sponsors et de bonnes volontés afin de relever ce défi.
La situation actuelle du patrimoine de l’Université de Kisangani ne cesse de susciter la convoitise et de faire couler beaucoup d’encre et de salives. L’opinion retiendra que l’UNIKIS dotée d’une personnalité juridique se considère comme l’héritière légale et légitime de l’Université libre du Congo et de l’Université Nationale du Zaïre, Campus de Kisangani. A ce titre, elle a le droit et l’obligation de préserver et de sécuriser son patrimoine par l’obtention des titres de propriété.
 
Toujours dans le domaine du patrimoine, il convient de signaler les réalisations suivantes :
 
  • Dans le cadre de sa politique de la refondation, l’Université de Kisangani vient d’inscrire dans son actif immobilier, pour le compte de maisons d’habitation,  une villa construite sur fonds propres à côté de la résidence du Recteur  et dont les travaux sont  en phase de finition ;
  • Le comité de gestion a finalisé le dossier de l’acquisition d’un terrain pour les travaux pratiques des étudiants de la FGRNR, terrain compris entre les Facultés des Sciences  et de Gestion des Ressources Naturelles Renouvelables et le bâtiment administratif des Travaux Publics. Aujourd’hui, ce terrain est inscrit parmi le patrimoine de notre Université avec tous les documents légaux nécessaires ; 
  • Le début de la construction du laboratoire pour le Département de Pharmacie ;
  • L’équipement de la Direction de Garde et Sécurité en appareils MOTOROLA ;
  • La poursuite des travaux de construction du 2ème bâtiment à 8 chambres et appartement du Guest House « village TOENGAHO » ;
  • L’achat de réchauds et de téléviseurs pour les pensionnaires de homes réhabilités ;
  • L’achat d’une moto pour la coordination des étudiants ;
  • L’achat de meubles pour équiper quelques bureaux ;
  • L’achat des livres pour les étudiants de l’ECOSTHOUR ;
  • L’acquisition depuis hier de plus de 250 ordinateurs dans le cadre de la coopération avec les universités belges.
 
1.2.3. Le secteur de l’Administration du Budget  
 
L’Université de Kisangani et son Comité de Gestion tiennent à la gestion transparente, consensuelle etconcertée des recettes locales et au respect du circuit des dépenses. Cependant, l’Université de Kisangani se trouve toujours confrontée au problème d’insuffisance des ressources financières, laquelle limite sa capacité d’intervention dans la matérialisation de sa politique de refondation.
 
Face aux multiples dépenses dues à la formation et aux charges administratives, le Comité de Gestion se voit débordé par des besoins formulés par la Communauté Universitaire. C’est ainsi qu’au cours de deux conseils de l’Université, tenus respectivement le23 févrieret le24 juin 2016, un accent particulier a été mis sur larecherche constante des ressources additionnelles parla création des unités de production.
                                                                        
                Le résultat globalement positif, réalisé au cours de cette année, témoigne  que la politique de communication avec tous les acteurs et responsables de gestion des fonds s’est faite  dans la transparence et la rigueur requises. Le secret de notre réussite a  été la constante confrontation des moyens de bord avec les contraintes budgétaires. Certaines dépenses pèsent lourdement sur l’institution, notamment la prise en charge des enseignants visiteurs, la bande passante pour l’internet laquelle coûte environ 20 000 $ trimestriellement à l’Université. 
 
  1.  Dans le domaine de la coopération
 
La coopération entre l’Université de Kisangani et ses partenaires nationaux et internationaux se porte à merveille. Au niveau local, l’Université continue à assurer avec honneur son leadership dans la Conférence des Chefs d’Etablissements de l’Enseignement Supérieur et Universitaire de la Province Orientale démembrée. Au niveau national, les bons rapports caractérisent toujours les relations avec le Conseil d’Administration des Universités et le Ministère ainsi que ses organes spécialisés. Il en est de même avec les grandes universités officielles et privées du pays. C’est dans ce cadre qu’il faut inscrire le voyage à Lubumbashi du Recteur de l’Université de Kisangani, invité à la fois comme Recteur et Doyen des Chefs d’Etablissements de l’Enseignement Supérieur et Universitaire, à l’occasion de la commémoration des 60 ans de l’Université de Lubumbashi.
 
Les bonnes relations entre l’UNIKIS et l’I.T.I.E ont conduit cette dernière à apporter un appui matériel à l’Université de Kisangani. En effet, ayant fermé son bureau de représentation de Kisangani, l’I.T.I.E a remis l’essentiel de son matériel de bureau à notre Université.
 
Sur le plan international, l’Université de Kisangani continue à entretenir de relations fructueuses de coopération avec le CIFOR, le VLIR-UOS, l’AUF, le CAMES, les Institutions scientifiques belges, etc. Elle a même élargi le cercle de ses partenaires par la signature d’un accord de partenariat avec l’Université Mendel de BRNO en République Tchèque, grâce à la facilitation de l’Honorable Sénateur RAMAZANI BAYA. En exécution de cet accord, le Recteur a participé du 16 au 17 mai 2016 à la conférence internationale pour le développement des relations bilatérales entre la République Tchèque et la République Démocratique du Congo,  tenue à Prague. Au mois de septembre prochain, trois chercheurs de notre Université se rendront également à l’Université de Mendel BRNO afin de prendre contact avec leurs collègues et envisager ensemble des projets de recherche pour mettre en œuvre ce protocole d’accord qui vise :
 
  • l’échange ou la mobilité des professeurs et chercheurs ;
  • la mobilité des étudiants ;
  • l’échange des matériels scientifiques, publications et autres informations ;
  • l’exécution ensemble d’autres activités à convenir.
 
En outre, l’Université de Kisangani a été retenue parmi les Universités bénéficiaires de l’appui de la Banque Mondiale, dans le cadre du contrat de performance. Cet appui apportera un souffle important pour la recherche et l’amélioration des outils pédagogiques et des laboratoires.
 
La vitalité de la coopération entre notre université et le monde scientifique se matérialise également par les voyages scientifiques effectués à l’étranger par le personnel, tant académique, scientifique, qu’administratif de l’UNIKIS et la visite des nombreux scientifiques étrangers dans notre Université. On a compté au total 83 participations aux assises scientifiques sur le plan national et 28 au plan international. En retour, l’Université a enregistré 24 visites des partenaires et chercheurs étrangers.
 
2. PERSPECTIVES D’AVENIR
Excellences, Honorables, Mesdames et Messieurs, Distingués invités ;
L’Université de Kisangani poursuit inlassablement sa politique de la refondation. Aussi se propose-t-elle pour l’année prochaine les activités suivantes, conformément aux axes stratégiques définis dans  son Plan Stratégique 2016-2020, afin de maintenir la flamme du flambeau de l’Orient :
  1. rendre entièrement opérationnel le nouvel organigramme fonctionnel de l’UNIKIS ;
  2. recycler les ressources professionnelles du personnel académique, scientifique, administratif, technique et ouvrier ;
  3. redynamiser la cellule d’encadrement et de guidance et d’Assurance-qualité dans le domaine de l’éducation à la citoyenneté et de lutte contre les antivaleurs à l’UNIKIS ;
  4. équiper en ouvrages actualisés et numériques, en matériels scientifiques et TIC les bibliothèques de l’Université de Kisangani ;
  5. informatiser l’administration centrale et renforcer les capacités des agents en matière de nouvelles technologies d’information et de communication (NTIC) ;
  6. fournir tous les efforts nécessaires pour récupérer toutes les maisons de l’UNIKIS occupées en violation du Règlement des résidences afin de les réattribuer aux agents actifs et effectivement en manque de logement ;
  7. procéder à la réhabilitation progressive (Bloc après Bloc) du Complexe Elungu et du Village Koli et à un relogement ordonné, dans le strict respect du règlement des résidences et du contrat de bail ;
  8. poursuivre les actions en justice en vue de la récupération des maisons et/ou terrains spoliés ;
  9. organiser l’expertise de tous les immeubles en vue d’en dégager la valeur vénale et poursuivre l’effort de construction des nouveaux immeubles ;
  10. multiplier les point d’accès à l’internet afin d’accroitre son accès par les étudiants.
 
Excellence, Honorable, Mesdames et Messieurs ;
 
Nous voudrions, à présent, nous tourner vers les parents et les heureux lauréats du jour. Chers parents et amis de l’Université, soyez rassurés de notre gratitude pour votre présence en ce lieu et votre contribution, en tant que partenaires éducatifs,  laquelle nous a permis de remplir notre mission durant cette année. L’Université compte sur vous pour l’avenir et espère que votre appui ne tarira jamais.
 
Et, vous chers Camarades Etudiants bien aimés, de même qu’il n’y a pas d’armée sans troupe, il n’y a pas d’Université ni de Recteur sans étudiants. C’est dire que vous constituez la pupille de notre Alma mater. Vous avez le droit de vous réjouir et de fêter avec nous, car ce jour est avant tout votre jour. Mais réalisez aussi que vous êtes nos délégués dans la société, vous avez l’obligation de confirmer le grade que le Recteur va vous conférer tout à l’heure.
 
Que vive la République Démocratique du Congo,
Que vivent l’Enseignement Supérieur et Universitaire et le Chantier Education,
Que vive l’Université de Kisangani,
 
Nous vous remercions.
 
Fait à Kisangani, le 30 juillet 2016
 
LE RECTEUR,
 
Faustin TOENGAHO LOKUNDO
Professeur  Ordinaire