LE MINISTRE DE L'ESU STEVE MBIKAYI A KISANGANI



Arrivée du Ministre Steve MBIKAYI à Kisangani



C’est le dimanche 30 avril que le Ministre de l’Enseignement Supérieur et Universitaire (ESU) arrive à Kisangani. L’objectif principal de sa mission est le lancement du Projet d’Education pour la Qualité et la Pertinence des Enseignements aux niveaux du Secondaire et Universitaire, projet du gouvernement, financé par la Banque Mondiale. Selon Steve MBIKAYI, dans le cadre de la mise en œuvre du projet précité, il sera procédé à la signature du contrat de performance entre le Gouvernement de la République et l’Université de Kisangani à travers sa Faculté des Sciences.

 A son arrivée à l’aéroport international de Bangboka, le patron de l’ESU est accueilli par les chefs d’établissements sous la conduite du Président de la conférence de Chefs d’établissements de la Province Orientale démembrée, le Professeur Faustin TOENGAHO, Recteur de l’Université de Kisangani.

Le Ministre Steve MBIKAYI, qui arrive pour sa première fois à Kisangani, saisi également cette opportunité afin de s’imprégner du fonctionnement des Institutions de l’ESU de Kisangani.

Séance de travail entre le Ministre Steve MBIKAYI et les membres des Comité de Gestion des établissements de l’ESU de Kisangani.

Le Ministre de l’Enseignement Supérieure et Universitaire de la RDC en réunion de travail le mardi 02 avril 2017 avec les Recteurs, Directeurs Généraux ainsi que les membres des comités de gestion des Institutions d’Enseignements Supérieures et Universitaires de la Province de la ville de Kisangani. Dans son mot de bienvenue, le Recteur de l’Université de Kisangani, en sa qualité du Président de la conférence des chefs d’établissements soumet au Ministre de tutelle les préoccupations des institutions de sa province. Le Professeur Faustin TOENGAHO LOKUNDO évoque entre autres :

  • L’insuffisance du personnel scientifique, dû à la mesure conservatoire prise par le gouvernement pour le recrutement de nouvelles unités, mettant en danger la relève académique ;
  • L’insuffisance de moyens financiers, rendant difficile le fonctionnement des institutions ;
  • Le délabrement des infrastructures ;
  • L’absence totale d’une politique de sécurité sociale pour le personnel ;
  • La spoliation des domaines des établissements l’ESU par des tiers ; etc.

Le président de la conférence émet le vœu de voir ces préoccupations être prises en compte dans l’élaboration de la feuille de route du Ministère de l’ESU.

En réaction, le patron de l’Enseignement Supérieur et Universitaire tout en reconnaissant que cette situation ne pas particulière à la Tshopo, promet de transmettre ces desideratas à la hiérarchie pour de solutions idoines. Par la même occasion, Steve MBIKAYI invité les Chefs d’Etablissements au respect des textes qui régissent l’Enseignement Supérieur et Universitaire.

Quant à la prolifération des établissements non viables, séance tenante, il instruit le Président de la Conférence de dresser un rapport sur ces institutions en vue de leurs fermetures. Les échanges entre le ministre et les membres des comités de gestion ont clôturés cette importante rencontre tenue dans la salle de réunion du bâtiment administratif de l’Université de Kisangani.

 

 

SERVICE DE COMMUNICATION RECTORAT